100 professions dans mon métier

maelysgalette.jpg

 

 

 

 

 

                                       Jeux 4

100 professions dans ce métier -

Je commence le matin comme femme de ménagelingère, cuisinière, et ludothécaire : la maison doit être nickel avant l'arrivée des bébés : imaginez qu'ils se traînent à 4 pattes toute la journée, et pas moyen de faire du ménage avec 2 bébés dans les jambes. 

Lingère parce qu'il faudra avoir prévu de laver les serviettes de table, (ça ne fait qu'un repas), les draps, et régulièrement les tissus souillés par des mains pas très propres. 

Cuisinière car il faudra que les menus soient prévus à l'avance si on veut être sure de pouvoir servir repas à heure fixe, avec les bébés on ne sait jamais si on aura un bras de libre. 

Ludothécaire car les jouets de la veille doivent avoir été rangés pour faire la place aux nouvelles activités du jour. Sans oublier de m'organiser pour le confort de ma propre famille qui habite sur mon lieu de travail (vous imaginez votre mari et vos enfants entrer et sortir à tout va de votre bureau ?)

Je deviens ensuite hôtesse d'accueil, car j'assure l'accueil des parents qui vont frapper à ma porte en peu de temps, et de mon plus grand sourire je vais rassurer parents et enfants sur la belle journée qui s'annonce.

Comédienne également, quand il faut accueillir les parents avec le sourire alors que nous avons 39° de fièvre ou la gastro ! J'endosse mon costume d'animatrice : je dois veiller à l'éveil de 2 bambins pas forcément du même âge, et qui vont peut-être même décider de se détester toute la journée, je serai donc surveillante de pénitencier aussi, éducatrice, institutrice quand je vais leur montrer peinture, musique, collage, puzzle. 

salle-de-jeu-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

edenroi.jpg

 

 

Eva 2

Conteuse au moment d'une lecture, clown quand je mettrai mon faux-nez. Puis professeur de cuisine car parfois nous cuisinons ensemble aussi, c'est si important le souvenir des odeurs de cuisson d'un gâteau, du pain...

J'ai choisi de ne pas cuisiner tous les jours pour les enfants, car les parents n'aiment pas payer les repas, j'ai beaucoup moins de responsabilité diététique car si les parents donnent des pâtes à leurs enfants c'est parce qu'ils ne mangent que ça, les nounous elles, doivent leur apprendre à manger de tout ! Et comme les nounous n'ont pas le droit de faire les grosses courses avec les bébés, cela signifierait que je dois empiéter encore sur mon samedi pour leur acheter à manger. 

Économe donc aussi, en vrai, le secret, c'est que nous sommes imposables sur les indemnités de nourriture... Et oui l'administration considère que les repas que fournissent les parents sont un avantage en nature  -

Bebe 22

Le plus gros du travail sera bien psychologue, car il en faut des trésors de psychologie pour arriver à persuader les grands d'attendre leur tour puisque les bébés sont des priorités quand ils hurlent qu'ils ont faim, de ne pas piquer ce qui est dans l'assiette du voisin, de ne pas se lever de table avant que tout le monde ait terminé, de se laver les mains, c'est aussi diplomate, gestionnaire de conflits.

- Puis à nouveau femme de ménage, car la maison est déjà dans un état ! Mais attention, silencieusement car les enfants dorment. En vrai, souvent je ne lave mes grosses gamelles que le soir.

- Quand les enfants seront réveillés, je serai monitrice de sécurité, pour leur apprendre à ne pas courir sur le trottoir, à traverser au bonhomme vert. Puis surveillante de square pour ne pas perdre de vue un des gamins. Juge et avocate quand l'un aura piqué le seau de l'autre. Infirmière, médecin quand genou blessé il faudra désinfecter, ou autres médicaments à donner. Herboriste, pour la cueillette des fleurs à faire sécher...

- Quand les parents seront arrivés, il faudra devenir conseillère parentale, le moins possible confidente, videuse si certains parents auraient tendance à se trouver trop bien chez la nounou.

 

  Contrat

 

 

 

 

2vgu1lwz

 

 

 

 

 

 

             

 

- Et hélas comptable car les bulletins de salaire fournis par la caf sont complètement incomplets, toutes les indications indispensables au contrôle des heures réellement travaillées sont invisibles, les décomptes des congés, si on garde deux enfants d'une fratrie, tout est cumulé, alors que les nounous doivent déclarer les enfants individuellement, bref, c'est un cauchemar. Mais la loi dit que la fiche de la caf vaut bulletin de salaire et dispense les parents d'en produire une autre... Sachant que je reçois mon bulletin de la caf environ 3 semaines après le chèque des parents, comment voulez-vous que je puisse contester une erreur si je n'ai pas produit moi-même parallèlement un bulletin détaillé ? Comme les parents ne savent pas se servir des logiciels de paie, oui, c'est bien moi qui établis le ou les bulletins mensuels, et après quand je reçois ceux de la caf, je pointe pour dénoncer toutes les erreurs de déclarations que font de leur côté, sans le vouloir, les parents.

- C'est ainsi que l'on bascule juriste car les indications sont tellement floues qu'il faut sans arrêt vérifier que l'on ne s'est pas trompé vis à vis de la loi, veiller à ce que nos cotisations retraites soient bien validées, et pointer le nombre de jour de congé décalés des parents pris par rapport à celui qui a été défalqué de la mensualisation quand on se trouve en année incomplète : les parents prennent des congés en plus de nos 5 semaines, qui ne nous sont pas payées c'est normal, mais alors il faut veiller à ne pas les travailler, ce qui se passe régulièrement !!!

- Le jour où l'on se retrouve face à l'administration, ils ne veulent rien entendre, ils nous demandent des papiers conformes à tous les salariés, et s'ils n'ont pas été remplis, comme tous les assurés nous perdons nos droits, tout simplement. Pour ça, je rivalise d'ingéniosité avec des tableaux récapitulatifs de présence des enfants, de périodes de contrat, de bilan des congés pris et à prendre, de régularisation en cas de rupture, de modifications de contrat en cas de nécessité...c'est à mourir de rire !

- Quand la journée se termine, la maison est de nouveau sans dessus dessous, j'en ai tellement ras-le-bol que je n'ai plus l'envie de ranger, pourtant ma propre famille arrive, et compte bien savourer un moment béni de vie de famille...

( texte trouver sur le net qui relate assez bien la vie des nounous )

 

           6a00d8345275ff69e200e55077436a8834 800wi

 

 

 

 

Can stock photo csp4814746

Date de dernière mise à jour : 07/11/2015

×