gastro-entérite de l'enfant

Les symptômes de la gastro-entérite

La gastro-entérite associe l’un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • une diarrhée (diminution de la consistance des selles et augmentation de leur fréquence, à savoir plus de trois selles par jour) et d'éventuels maux de ventre ;
  • des nausées, une perte d'appétit et des vomissements d'apparition brutale ;
  • de la fièvre.

Les symptômes de la gastro-entérite chez l'enfant sont dus à une inflammation des muqueuses tapissant la paroi de l'estomac et de l'intestin. Dans plus de la moitié des cas, cette inflammation est causée par un virus (le rotavirus est le plus souvent en cause). Elle peut aussi être causée par des parasites, des champignons ou des bactéries type salmonelle ayant infecté des aliments.

La gastro-entérite aiguë atteint essentiellement les enfants de moins de deux ans, avec un pic maximum de fréquence entre six et douze mois.

Quels sont les facteurs favorisant la gastro-entérite chez l'enfant ?

Les causes de la gastro-entérite sont variées. La gastro-entérite chez l'enfant peut être due à :

  • un contact direct de votre enfant avec une personne déjà malade ;
  • des aliments contaminés ou de l'eau souillée ;
  • un contact avec des objets sur lesquels se sont déposées de fines particules de selles ou de vomissements de personnes malades.

La vie de votre enfant en collectivité (école, crèche) peut favoriser la transmission du virus.

En général l'évolution est favorable. Les vomissements durent un à deux jours mais la diarrhée peut persister une à deux semaines.

La gastro-entérite chez l'enfant peut entraîner une déshydratation. Celle-ci survient d'autant plus rapidement que votre enfant est plus jeune.

que faire?

Dans tous les cas, vous devez consulter sans délai votre médecin si :

  • votre enfant présente au moins trois selles liquides en quelques heures, associées ou non à des vomissements ;
  • votre bébé vomit de manière répétée et ne boit plus ;
  • votre enfant ne mange plus et ne boit plus ;
  • la diarrhée persiste plus de deux jours, s'aggrave ;
  • la diarrhée s'accompagne d'une fièvre supérieure à 38,5 °C ;
  • les selles contiennent des glaires ou du sang ;
  • votre enfant présente des signes de déshydratation :
    • s'il est anormalement apathique et dort beaucoup,
    • s'il est difficile à réveiller et gémit,
    • s'il a un comportement inhabituel,
    • s'il est pâle et a les yeux cernés,
    • s'il respire rapidement,
    • s'il a une perte de poids de plus de 5 %.
 

Si les premiers signes de diarrhée sont modestes (selles plus molles et plus fréquentes que d'habitude), ne changez pas l'alimentation de votre nourrisson et surveillez l'évolution de la diarrhée.

Si votre nourrisson a une diarrhée aiguë :

  • consultez votre médecin si votre enfant présente au moins trois selles liquides en quelques heures, associées ou non à des vomissements ;
  • avant même de consulter votre médecin et pendant toute la durée de la gastroentérite, hydratez bien votre enfant en utilisant des solutions de réhydratation orales 
  • surveillez l'évolution de sa maladie :
    • pesez votre bébé pour dépister une éventuelle déshydratation,
    • compensez les pertes en eau et en sels minéraux avec des solutions de réhydratation orales . Ces boissons sucrées-salées sont facilement acceptées par les nourrissons. En revanche, les enfants plus grands apprécient moins leur goût,
    • prenez régulièrement sa température,
    • comptez le nombre de ses selles et vomissements,
    • comptez le nombre de biberons bus,
    • surveillez son comportement.

En cas de gastro-entérite virale, il est préférable que votre enfant n'aille pas à la crèche ou à l'école durant la phase aiguë de la maladie.

En cas de gastroentérite bactérienne, votre enfant ne doit surtout pas aller à la crèche ou à l'école. Avant d'y retourner, deux analyses de selles sont nécessaires.

 

Ce que vous pouvez faire si votre enfant de plus de deux ans a une gastro-entérite

Si les premiers signes de diarrhée sont modestes (selles plus molles et plus fréquentes que d'habitude), ne changez pas l'alimentation de votre enfant et surveillez l'évolution de la diarrhée.

Si votre enfant de plus de deux ans a une diarrhée aiguë :

  • veillez à ce qu'il boive suffisamment (bouillons de légumes, solutions de réhydratation) ;
  • évitez de lui donner des aliments difficiles à digérer (légumes verts, viandes, fruits acides, par exemple) ;
  • proposez-lui des aliments antidiarrhéiques : riz (ou eau de riz), pommes râpées ou en compote, banane, gelée ou compote de coing, pain grillé ;
  • lorsque la diarrhée cesse, réintroduisez progressivement les aliments habituels, en trois à quatre jours ;
  • consultez votre médecin si la diarrhée persiste plus de deux jours ou s'aggrave.

Ce qu'il ne faut pas faire si votre enfant a une gastro-entérite

Si votre enfant à une gastroentérite :

  • ne le réhydratez pas avec de l'eau pure, car elle est mal tolérée et inadaptée (le manque de sucre et de sel peut augmenter la déshydratation) ;
  • ne lui donnez pas des sodas ;
  • n'essayez pas de stopper sa diarrhée avec un antidiarrhéique (médicament qui ralentit la progression des aliments puis des selles dans le tube digestif). Ce traitement n'est pas recommandé aux enfants de moins de 12 ans ;
  • respectez la bonne dilution de la solution de réhydratation ;
  • ne pensez pas que l'état de votre enfant va s'arranger tout seul et ne négligez son hydratation.

Comment l'éviter?

Certains gestes favorisent la prévention de la gastroentérite.

L'hygiène des mains et de votre intérieur

  • Lavez-vous souvent les mains (avant de préparer les repas, avant de manger, après être allé aux toilettes ou à la salle de bains, après avoir changé un nourrisson...).
  • Lavez les mains de votre enfant (après mouchage, après avoir joué, avant les repas, si ses mains sont sales...).
  • Rangez les brosses à dents séparément.
  • Évitez de vous toucher la bouche ou le nez sans vous être lavé les mains au préalable.
  • Utilisez des mouchoirs à usage unique.
  • Nettoyez régulièrement la chambre et les jouets de votre enfant.
  • Nettoyez les toilettes et le pot de votre enfant avec un désinfectant, après chaque diarrhée.

La préparation des repas

  • Lavez-vous les mains, nettoyez les ustensiles de cuisine et votre plan de travail.
  • Lavez les fruits et les légumes à l'eau courante potable avant de les préparer.
  • Faites bien cuire la viande avant de la manger.
  • Ne mettez pas les bols et les litières de vos animaux domestiques à proximité des endroits où les repas sont préparés et mangés.
  • Les personnes malades ne doivent pas participer à la préparation des repas.
  • Évitez de partager les verres et les couverts à table.

En cas de voyage

  • Dans les pays où les conditions sanitaires sont déficientes, buvez de l'eau en bouteille, épluchez les fruits et les légumes consommés crus, évitez les aliments crus, probablement  lavés à l'eau courante non potable.
  • Selon le pays visité, prévoyez éventuellement la vaccination contre la fièvre typhoïde (due à une bactérie de la famille des salmonelles). Demandez conseil à votre médecin.

source: améli.fr

Date de dernière mise à jour : 12/06/2017