Projet pédagogique

Je vais vous présenter ci dessous, les points clés de mon projet pédagogique, qui me parraîssent très important pour que la transition entre les parents, l'enfant et moi même se passe au mieux.

L'entretien:

Lors de notre premier rendez-vous, je vous invite à venir accompagné de votre enfant, afin que nous puissions faire connaissance. Vous me présenterez vos besoins et vos attentes et je vous présenterai ma façon de travailler, ma maison et ses extérieurs. Nous aborderons également le coté administratif et je vous ferai une simulation du coût du salaire que vous aurez à me verser.

Si le contact est positif et concluant, un deuxième entretien aura lieu, pendant lequel nous lirons ensemble le contrat de travail et signerons un engagement réciproque  dit "promesse d'embauche et promesse d'accueil". 

Une bonne relation:

Je souhaite travailler dans un climat de confiance et de respect réciproque. Je pars du principe "ne faites pas à nounou ce que vous n'aimeriez pas que nounou vous fasses"et vice versa.  Je garderai avec vous un dialogue permanent, vous serez prévenu au plus tôt de la présence d'un enfant malade que j'ai accepté d'accueillir, de mes absences, des maladies de mes enfants etc...

  • Je vous demande de respectee les horaires et jours prévus au contrat: en cas d'imprévu prévenez moi dans les plus brefs délais. Je peux effectivement avoir d'autres impératifs (rendez vous médical ou autre) comme mes gardes de pompiers, je dois alors me faire remplacer au plus vite si j'ai du retard! Votre enfant n'est pas forcément le seul sous ma responsabilité! Vous pouvez bien entendu dépasser le planning mais avertissez moi pour que je prenne mes dispositions.
  • Faites en sorte que votre enfant arrive chez moi avec une hygiène correcte : lavé, vêtements propres (pas forcément neuf!), couche non souillée. Dans tous les cas prévoyez un ou plusieurs changes en fonction de l'âge de l'enfant accueilli.

  • Le lieu d'accueil est également ma maison particulière, je vous demande de respecter ma vie privée et elle de ma famille:
    • frappez avant d'entrer plutôt que sonner, des petits peuvent déjà dormir si ils se sont levé tôt. Suite à un abus de parents ma porte d'entrée est désormais fermé à clé la journée,
    • ne claquez pas les portes,
    • parlez doucement (il peut en effet y avoir des personnes en train de se reposer ou de dormir: les enfants accueillis ou mes propres enfants surtout pendant les vacances scolaires)....​
  • En cas de maladie, contagieuse notamment, prévenez moi, je serai seule à décider ou non d'accueillir l'enfant.​ Les symptômes apparaitront dans tous les cas dans la journée. Cacher une maladie de façon récurrente altérera la confiance que j'aurai envers vous, c'est dommage. Malheureusement la maladie de l'enfant est trop régulièrement "camouflé" par un doliprane le matin avant de venir chez nounou et l'excuse de la poussée dentaire qui cache un début de gastro trop fréquemment utilisée, n'oubliez pas que nounou à l'habitude de ces petits maux infantiles et si nounou refuse un enfant ayant la gastro c'est pour éviter une épidémie certes mais aussi et surtout parce qu'une gastro chez un enfant peut très vite tournée à une déshydratation et une hospitalisation.
  • « Tout travail mérite salaire » tout le monde le dit. n'oubliez pas de me payer à la date prévue. Même si c'est un plaisir de s'occuper de votre enfant, j'ai besoin, tout comme vous, de mon salaire pour vivre et m'occuper correctement de votre enfant (avec du chauffage, de l'électricité, de la nourriture, des jeux...). Je n'hésiterai pas a vous rappeler à l'ordre en cas d'oublie mais c'est une chose très désagréable que je déteste faire.

Nous serons lié par un contrat de travail que je vous fournirai. Il est conforme aux lois et decrets en vigueur et conforme à mes attentes. Il est très complet et évitera tous conflits. Si nous travaillons ensemble c'est qu'il vous convient également.

L'environnement :

Mes priorités sont :

  • D'organiser un environnement stable et prévisible ; un cadre adapté aux besoins de l'enfant.
  • D'avoir des espaces délimités : jeux, sommeil, repas et salle de bains
  • D'avoir une régularité dans le déroulement de la journée (rituels) pour que l'enfant puisse s'orienter dans le temps et qu'il puisse anticiper les événements.
  • D'instaurer une ambiance qui permettra de favoriser son développement, en éloigner tout ce qui est insécurisant ou qui pourrait l'empêcher de s'épanouir.
  • De créer un climat calme, détendu et ludique.
  • La stabilité est source d'une grande sécurité. Elle favorise sa prise de conscience de l'environnement et lui permet de se situer dans cet espace temps (car à son âge la montre ou les horaires ne signifient pas grand-chose).

Le respect :

Il est important, même primordial de respecter l'enfant. C'est un bébé, mais avant tout une personne à part entière. Je veillerai à :

  • Respecter son rythme de vie
  • Respecter ses acquisitions motrices (ex. l'enfant n'est pas assis alors qu'il ne sait pas encore le faire seul).

Respecter son choix de participer ou non à l'activité proposée. Je n'impose rien, je ne force pas, il est nécessaire que les activités réalisées naissent de l'envie de l'enfant.

Mon rôle:

Je ne remplace pas les parents.

J’accompagne l'enfant et il est important :

  • De bien connaître chaque enfant en faisant preuve d'attention et de respect.
  • De parler à tous les enfants avec un langage clair, simple, mais lisible.
  • D'avoir une parole vraie, à leur portée, plein d'encouragements de stimulations.
  • De proscrire les commentaires valorisant les uns au détriment des autres.
  • De participer à l'épanouissement de ses différentes sensibilités tout en l'éveillant à la vie sociale, en favorisant les contacts entre enfants.
  • D'aider un enfant à trouver le moyen d'y parvenir seul et qu'il prenne conscience de ses accomplissements. Afin de permettre tout cela, les transmissions avec les parents le matin et le soir sont primordiales. Elles me permettent, d'accompagner dans la continuité un enfant sur les 24 heures de sa journée. Elles me permettent de vous faire part, à vous parents, de nos observations et des évolutions constatées.

La place importante des familles :

Je travaille en lien avec les parents, en partenariat, puisque je prends en charge leur enfant dans la

continuité de leurs actes. "Les parents sont les parents et restent les parents". Je suis de passage dans la vie des familles et enfants que j’accueille. C’est pour cela que j’ai du respect pour chaque parent et que je souhaite la même réciprocité.

Je respecte les choix de vie, les choix éducatifs de chaque parent. Et dans la mesure où ils ne vont pas à l'encontre de mes règles de vie, c'est avec plaisir que je les appliquerae dans l'intérêt de l'enfant.

A votre demande ou dans l'intérêt de votre enfant, nous pourrons échanger sur vos questionnements et évoquer ensemble diverses solutions. Mais sachez dès à présent que les parents sont les mieux placés pour trouver les solutions aux questionnements de leur enfant ; il faut avant tout vous faire confiance et faire confiance à votre enfant (via ce qu'il peut vous exprimer).

L'adaptation:

L’adaptation est une période incontournable qu’il ne faut jamais négliger et encore moins supprimer. Ce passage est important. C’est un moment d’intense émotion et d’échanges entre parents, assistante maternelle et l’enfant. 

Bien sur, il est très difficile de laisser son petit trésor à une étrangère, et c'est tout à fait normal, de même qu'il est tout à fait logique d'avoir des craintes ; toutes les mamans du monde vous diront les mêmes choses.

La période d'adaptation doit se dérouler de façon progressive afin d'apprendre à se connaître, à s'apprivoiser et à créer des liens. Une adaptation réussie est le gage d'un accueil qui a toutes les chances de se dérouler à merveille.

Il est important que bébé emporte un peu de vous chez nounou, c'est pourquoi je conseille aux mamans de donner à l'enfant un foulard leur appartenant (cette odeur est le lien qui le rattache à maman lorsqu'ils sont séparés et sera d'un grand réconfort en cas de chagrin).

Il faut que vous acceptiez qu'il puisse pleurer lors de votre départ, il a le droit de vous manifester son désaccord. Il ne faut pas pour autant que votre départ traîne, n'oubliez pas qu'il pleure pour évacuer son chagrin et sera ensuite disposé à effectuer une bonne journée.

Respectez toujours votre parole si vous devez être en retard faites le prévenir même s'il est petit il comprend tout.

Lors de la signature du contrat je vous proposerai de faire une période d'adaptation de 2 semaines selon le tableau si dessous. Durant cette période je serai surtout en phase observation avec votre enfant afin d'apprendre à le connaitre.

Les enfants ont besoin de temps pour s'adapté, ce n'est pas parce qu'ils ne pleurent pas que tout va bien, ils ont besoin de temps pour assimiler le fonctionnement chez sa nouvelle nounou et de trouver leurs repères.

de la naissance jusqu'à 24 mois l'adaptation se fera sur deux semaines minimum, à partir de 24 mois il pourra être envisagé de réduire la période d'adaptation.

voici un exemple d'adaptation

1er et 2ème jour Les parents me confient leur enfant pour 1h environ. Les parents ont la possibilité de rester quelque minute avec leur enfant. L'objectif est de permettre à l'enfant de découvrir le lieu en présence de ses parents et ce petit temps permet aux parents de poser les questions sur les choses qui les ont interpellées lors des premiers entretiens. Puis ils disent "au revoir et à tout à l'heure" à leur enfant. Les parents ont la possibilité d'appeler, s'ils le souhaitent pour savoir comment se comporte leur enfant. 
3ème jour et 4ème 

l’enfant est accueilli entre 1h et 2h. Les parents ont la possibilité d'appeler, s'ils le souhaitent pour savoir comment se comporte leur enfant.

5ème et 6ème jour  Le temps de présence augmente entre 2h30 et 4h. L'enfant prendra sur un repas durant l’accueil
7ème et 8ème jour Le temps de présence augmente encore entre 5h et 6h avec le même rituel de séparation. L'enfant prendra un repas et aura un temps de sommeil
9ème jour et 10ème jour 

L'enfant fera une petite journée en arrivant à l'heure habituelle de son contrat. Cela permettra une "première répétition" avant le début du contrat.

 

la période d'adaptation peut se faire sur plusieurs semaines mais ne dépassera pas 1 mois, elle fait partie de la période d'essai.

Le ryhtme de l'enfant:

J'accueille à mon domicile un à plusieurs enfants, je respecte le rythme de chacun, qui sont basés sur 3 points: les activités et jeux, le repos et les repas.

 

Le repos:

Pour bien grandir il faut bien dormir. L'enfant se développe en dormant. Les temps de repos seront donc obligatoire. L'enfant qui ne souhaite pas dormir aura un temps calme

Le sommeil chez les bébés

Chaque bébé à son propre lit. Les bébés font entre une et trois siestes dans la journée. Je respecte le rythme de chaque enfant. Je suis vigilante pour repérer les signes de fatigue (pleurs, frottement des yeux, bâillement...). Les bébés dorment en turbulette et en body. Leur doudou ou leur tétine se trouvent dans leur lit. J’ai la possibilité de mettre une petite musique douce pour l'endormissement. Les heures de sommeil sont notées sur le cahier de liaison.

Les temps de sommeil de l'enfant

  Age      Nbre d'heures de sommeil nécessaires par jour Nbre de siestes nécessaires par jour
0-2 mois 16 à 20 heures 4 à 8
2-6 mois 14 à 16 heures 3 à 4
6-12 mois 13 à 14 heures 2 à 3
1-3 ans 10 à 13 heures 1 à 2
3-5 ans 10 à 12 heures 0 à 1
5-12 ans 9 à 12 heures 0

 

Le sommeil des moyens - grands

Les siestes sont moins fréquentes. Si l'enfant a besoin de dormir le matin, je respecte son rythme.

Comme les bébés chaque enfant à son propre lit, situé à la même place, cela est un repère pour l'enfant.

Avant d'aller se coucher, nous faisons un rituel qui lui permet de se repérer dans la journée et un temps calme pour permettre à l'enfant de s'apaiser avant le coucher. Leur doudou et leur sucette se trouvent dans leurs lits. Les enfants dorment soit en turbulette, soit avec une couette pour les plus grands.

 

 

20151229 084313

 

Dans la vie quotidienne des enfants il y a des règles de vie à respecter.  Elles sont identiques pour tous et invariables. Seule l'application variera selon l'âge et la capacité de l'enfant à les comprendre.

Vivre en société impose des droits et des devoirs. Cet apprentissage global fait partie de mon rôle d'éducatrice auprès des enfants : je m'efforce de l'inculquer à chaque enfant progressivement, tout en douceur mais fermement.

Les enfants me respectent comme je les respecte, ils trouvent celà normal. Malgré ma fermeté, ils sont toujours aussi ravie de venir chez moi.

City aaron1

 

 

 

 

 

 

 

 

pict0032-2.jpg

 

Les activités et les sorties:

Tous les jours nous allons à l'école à 8h45,  11h30, 13h30 et 16h15 soit à pied s'il fait beau soit en voiture.

  • Nous pouvons aller à la bibliothèque, quelque fois le mercredi il y a une animation pour les enfants.
  • Nous allons  au RAM (relais assistante maternelle) une fois par semaine pour découvrir de nouvelles activités et rencontrer de nouveaux copains.
  • Nous allons nous promener à pied si le temps le permet et suivant la sieste de chacun. Pour les plus grand nous allons au city stade se défouler un petit peu et profiter du toboggan ou jouer au ballon quand le terrain de foot est libre.
  • Avec votre autorisation il est possible d'aller au lac à Cormoranche seulement hors saison touristique pour la gratuité des jeux et de la plage ou au parc de Thoissey qui est aussi gratuit voir les animaux. Il me faut une autorisation car je dois prendre la voiture.

Je propose des activités manuelles telle que pate à sel, pate à modeler, sable magique, créations, gommettes, etc... des temps d'éveil et de jeux libres, jeux en extérieurs...

Le repas:

Les repas seront abordés lors de la signature du contrat, ils seront soit fournit par les parents, soit par moi même.

La préparation des repas est faite chaque matin. Les biberons sont préparés au dernier moment.

Le repas des Bébés :

Les parents fournissent le lait infantile et les biberons pour que l'enfant garde ses repères.

Les nouveaux aliments sont introduits par les parents à la maison. Je prends la suite des parents pour que les habitudes alimentaires des enfants soient respectées.

Le repas des bébés se déroule de façon individuelle en face à face. Le rythme de l’enfant est respecté; vérification de l’heure du petit-déjeuner; si l’enfant dort, il ne sera pas réveillé. Le biberon est donné dans les bras, les repas dans les transats ou à table, selon leur évolution psychomotrice.

Le goûter des bébés :

Le goûter des bébés se déroule de la même façon que le repas de midi ; les enfants qui ont mangé en premier à midi sont les premiers à goûter, sauf s’ils dorment.

Le repas des Moyens - Grands :

Le moment du repas est un temps collectif, de partage et de découvertes. Je favorise le calme pendant le repas pour que ce soit un moment agréable.

Avant le passage à table, les enfants se lavent les mains. Je propose les plats à l'enfant, incite à goûter, mais ne le force pas. L'enfant peut redemander ce qu'il a aimé.

A la fin du repas, un gant de toilette est donné à chaque enfant qui essaie de se débarbouiller seul, puis avec de l’aide si besoin.

Objectifs :

  • l'autonomie de l’enfant (mange seul, avec notre aide si besoin ; nettoyage au gant…)
  • la découverte des saveurs et des textures (mixé, haché, morceaux)
  • un moment de partage et de convivialité
  • laisser l’enfant manger à son rythme

Le goûter des Moyens - Grands :

Avant le goûter, nous procédons au lavage des mains. Les enfants s’installent à table selon leur choix. Le goûter se compose d’un fruit et d’un produit laitier.

Repas

Repas 4

Repas 3

La propreté:

L'apprentissage de la propreté requiert plusieurs préambules :

  • l'enfant doit manifester son envie,
  • il doit avoir commencé à la maison (proposition faite des deux côtés) et il doit avoir acquis la maturité au niveau de ses sphincters. C'est-à-dire, en général, quand il saura monter et descendre les escaliers comme un grand sans se tenir.
  • Je poursuis l'apprentissage en lui proposant le pot ou les toilettes et je respecte son choix d'y aller ou non.

NB :

Un enfant qui a le contrôle de son sphincter et qui en a envie peut devenir propre en quelques jours. Nous ne devons surtout pas "lui mettre la pression" ou dramatiser les oublis pour que les toilettes ne deviennent pas un enjeu de chantage.

 

Nous devons accepter qu'il puisse y avoir des retours en arrière sur cette acquisition suite a un événement familial (l'arrivé d'un petit frère), …

L'acquisition diurne (la journée) et nocturne peut arriver séparément. Les enfants sont souvent  propre" la journée avant de l'être la nuit.

De plus, on ne parle pas de "problème" d'incontinence avant 5 ans.

Apprentissage des règles de vie pour les enfants:

  • La politesse: c'est une des bases de règle de vie
    • apprendre a dire bonjour et au revoir
    •  dire « merci » quand on leur donne un objet dès le plus jeune âge
    • apprendre le « s'il te plait » quand ils demandent quelque chose,

Des petites règles toutes simples qui dès le plus jeune âge, permettent aux enfants de les entendre, de les assimiler même s'il ne comprennent pas tout. Le fait de leur répéter ses petits mots leur permettent d'acquérir des automatismes de politesse. 

  • Respecter et le partage:

Comme la politesse, le respect et le partage sont des règles de vie de base qui sont indispensable pour se construire. Cela permet d’éviter des gestes violents ou plus tard des propos désagréables envers les autres. 

    • se respecter les uns les autres,
    • ne pas dire de gros mots,
    • ne pas se pousser ou se frapper,
    • ne pas mordre (et oui c'est ça aussi être enfant)
    • ne pas se faire mal,
    • ne pas faire mal pour avoir un jouet,
    • ne pas se crier dessus
    • ne pas faire mal aux animaux…
    • Se tenir correctement à table et manger proprement
  • Le respect du matériel, les locaux et le rangement
    • J'apprends a ranger  les objets
    • Je leur apprends a respecter le matériel, les pièces de la maison (ne pas dessiner sur les murs, les tables, ne pas arracher la tapisserie, etc..)
  • La communication
    • Je parle normalement aux enfants, par exemple pour manger je ne dis pas miam miam, même si au début un enfant va montrer qu'il reconnait des choses, des personnes ou des situation par des mots simple, je lui répondrai par des mots corrects, par exemple un enfant qui me montre un chat en me disant miaou, je lui dirai oui oui c'est un chat bravo. Je fais attention à ne pas dire de vilain mot mais je ne prétends pas ne pas en laisser échaper par mauvais réflexe, dans ce cas là je m'excuse auprès des enfants et je leur explique que ce n'est pas bien et qu'il ne faut pas le dire. 
    • Je félicite chaque enfant lorsqu'il accomplit un geste ou un acte pour le valoriser mais j'interviens aussi immédiatement lorsqu'il fait une sotise. 

 

L'accompagnement dans les gestes de la vie quotidienne :

Les activités proposées aux enfants évoluent en fonction de l'acquisition et des besoins de chaque enfant. Dès qu'ils sont en capacité de le faire je leur propose de m’aider à préparer et ranger les jeux, puisque cela fait aussi partie de l'activité.

Je mets l'accent sur l'explication des gestes de la vie. Il me semble important de verbaliser mes actions et les leurs pour leur permettre d'intégrer le vocabulaire, de comprendre les effets action / réaction, pour intégrer les conséquences de certaines actions, etc.

J’ai la possibilité de donner le temps aux enfants d'essayer de faire par eux-même, avant de faire à sa place.

Par exemple lors des repas, je propose à chaque enfant de prendre sa cuillère pour qu'il essaye de manger tout seul. De même pour l'eau, où je propose d'abord un biberon puis un verre à bec puis verre "de grand". A la fin du repas, les enfants ont la possibilité de se laver les mains et le visage tout seul avec un gant de toilette.

Vis-à-vis du sommeil : Je fais évoluer les lits pour que le bébé soit dans un lit à barreau en sécurité et quand l'enfant devient plus grand, je lui propose un lit au sol pour qu'il puisse se coucher et se lever tout seul. Les enfants sont sollicités lors de l'habillage et du déshabillage.

Date de dernière mise à jour : 30/08/2017

×